Les thérapies par les plantes

"Va prendre tes leçons dans la Nature, c'est là qu'est notre futur" L. De Vinci

Phytothérapie - Gemmothérapie

flowers-4819654_1280_edited.png

La phytothérapie est la médecine par les plantes, elle utilise les bienfaits des herbes et plantes médicinales pour apaiser les troubles physiques et psychiques, c’est l’une des plus anciennes formes de traitement médical. Presque toutes les cultures et tous les peuples connus utilisent les plantes pour prévenir ou traiter les maladies. A l’inverse du médicament classique qui a une action spécifique liée à un principe actif isolé, la plante agit grâce à ses multiples composants. Le champ d’action de la phytothérapie est donc très large et complet. Ce traitement par les plantes peut être une voie alternative vers la guérison.

 

La gemmothérapie quant à elle utilise des extraits de bourgeons mais aussi de radicelles ou de jeunes pousses. Cette thérapie part du principe que les bourgeons sont détenteurs de tout le potentiel énergétique du futur végétal adulte en plus d’un concentré des principes actifs de la plante ou de l’arbre. Cette thérapie est très efficace même à petite dose et peut être utilisée pour les affections chroniques et aigues, aussi bien en traitement spécifique qu’en traitement d’accompagnement. Administrés en parallèle, les remèdes gemmothérapeutiques complètent l’action des autres médicaments et accélère la guérison.

Aromathérapie

flowers-4819654_1280_edited.png

Les huiles essentielles représentent la force la plus concentrée des plantes médicinales pour en faire des outils thérapeutiques extrêmement puissants. Il est donc important d’en connaître les effets mais aussi les limites et de respecter les modes d’utilisation, dosages et précautions d’emploi afin d’éviter tout risque. Cette forme de soin est vieille de presque 6000 ans, les Egyptiens, les Romains et les Grecs utilisaient déjà les huiles essentielles pour les traiter les troubles de la santé. Obtenues à partir de racines, des feuilles, des tiges, de l’écorce, des fruits ou des graines de plantes, ces huiles peuvent être utilisées en massage pour les faire pénétrer dans la peau ou en interne directement selon les effets ou l’objectif recherché. Le champ d’application des huiles essentielles est immense. Il en existe des anti-infectieuses, anti-inflammatoires, calmantes, drainantes, circulatoires, digestives, etc.

 

L’aromathérapie peut être utilisée avec précaution sur les chiens et chevaux, en revanche pour les chats et les furets, les huiles essentielles peuvent être dangereuses voire mortelles. Cette sensibilité est due à une particularité physiologique, ils leur manquent une enzyme hépatique qui permet la transformation et l’élimination des substances qui composent certaines huiles via la bile ou les urines. Ils risquent donc une hépatite toxique mortelle. Pour eux, on privilégiera plutôt les hydrolats.

Homéopathie

flowers-4819654_1280_edited.png

Hahnemann, l’inventeur de l’homéopathie, fait du principe de similitude un pilier de cette thérapie. C’est-à-dire « traiter le mal par le mal », il s’agit de prescrire un traitement qui contient une substance toxique mais suffisamment diluée pour soulager les symptômes des patients. L’homéopathie est souvent confondue avec la phytothérapie qui s’appuie sur les vertus thérapeutiques des plantes. Au-delà des plantes, les médicaments homéopathiques sont aussi préparés à partir de substances d’origine minérale ou chimique (souffre, mercure, graphite…) et animale (venin d’abeilles, araignées, encre de seiche…).

 

Il est important que les prescriptions homéopathiques soient individualisées. En effet, chaque animal malade manifeste des symptômes caractéristiques de la maladie mais en plus de cela il est nécessaire de prendre le patient dans sa globalité pour déterminer un profil homéopathique. Cela influencera la prescription adéquate.

Etant donné que l’homéopathie assiste le corps dans sa capacité de se guérir lui-même, il est important de prescrire un traitement en fonction des caractéristiques et de la personnalité de l’animal car la même maladie ne provoquera pas forcément les mêmes symptômes selon l’individu.

Fleurs de Bach - élixirs floraux

flowers-4819654_1280_edited.png

La thérapie florale est utilisée pour harmoniser un déséquilibre émotionnel et favoriser l’épanouissement de l’animal. Les fleurs de Bach ont été découvertes par le Docteur Bach qui constate que la plupart des maladies naissent d’un déséquilibre psychique ou d’un blocage émotionnel. Il découvre et réunit 38 fleurs qui couvrent tous les aspects émotionnels.

 

Les élixirs floraux se distinguent de l’aromathérapie et de la phytothérapie par l’absence de substances chimiques actives, ce qui les rend totalement inoffensives en cas de surdosage et sans effets indésirables. De ce fait, il n’y a aucune incompatibilité avec un traitement médical, au contraire les élixirs qui ne se substituent pas aux médicaments peuvent les accompagner à merveille.

De plus, les modes de préparation des élixirs sont différents et n’utilisent pas les mêmes parties de la plante. Leurs effets proviennent d’un processus bioénergétique, leurs actions mettent en résonance les cellules du patient et celles de la plante.

Spagyrie

flowers-4819654_1280_edited.png

La spagyrie considère la plante comme une source de principes actifs mais aussi comme une force thérapeutique cachée qu’il est possible de libérer grâce à un procédé complexe issu de l’alchimie. Le but est de créer un médicament énergétiquement efficace à partir d’une matière première naturelle (que cela soit une plante médicinale ou un minéral).

Grâce à un processus de transformation en laboratoire, la matière initiale est décomposée, transformée et reconstituée par étape. De cette manière les essences spagiriques contiennent à la fois les éléments constitutifs de la plante, ses essences aromatiques et ses sels minéraux.

 

Ce processus donne à la spagyrie le potentiel réuni de la phytothérapie, l’homéopathie et des fleurs de Bach, dans le but d’apporter une réponse holistique aux malaises physiques et psychiques. Elle soigne à la fois le corps, l’âme et l’esprit. Les traitements sont bien supportés par les animaux, sans toxicité ni risque d’interactions avec d’autres traitements.